mardi 28 février 2012

Promesses électorales : 150 Millions d’euros sur la table pour sauver (...)

D'un côté, les promesses électorales :


"Nicolas Sarkozy a assuré, hier, que la France était prête à mettre 150 Millions d’euros sur la table pour sauver l’usine Arcelor Mittal de Florange."


De l'autre, le pragmatisme des Hautes-Vosges : "Faut voir !"

"Avec la campagne électorale, revoici venu le temps des promesses.

Après la figure imposée du petit tour au Salon de l’agriculture pour caresser la France rurale dans le sens du poil, les prétendants au titre de président 2012 placent les entreprises menacées au centre de la campagne.

Alors que l’usine d’Arcelor Mittal de Gandrange est devenue le symbole des promesses non tenues du président sortant, François Hollande et Nicolas Sarkozy se sont emparés depuis quelques jours du sort de celle de Florange.
▫ Le premier veut légiférer en obligeant d’une entreprise qui ferme de la céder à un repreneur.
▫ Le second a annoncé hier qu’il sortirait dans les jours à venir de son chapeau toute une série de propositions.

Qu’est-ce qui pousse les hommes politiques à s’aventurer coûte que coûte sur ce terrain glissant ?

Une entreprise qui ferme ses portes, ce ne sont pas seulement des données chiffrées.
C’est la vie des gens qui bascule et tout un secteur qui est sinistré pendant plusieurs années.

Le département des Vosges aussi a connu ces dernières années toute une série de promesses non tenues. Des effets de manche en pleine campagne électorale suivis ensuite d’une longue litanie de fermetures.

La réalité économique rattrape très vite les promesses des politiques, prouvant les limites de leur action.
"

Katrin Tluczykont

http://www.vosgesmatin.fr 1133 du Mardi 28 Février 2012.



Où en seront ces promesses, alors qu'il ne faut que 14 Millions d'euros pour créer une usine/site de vente de véhicules à air comprimé, générant 70 emplois directs / 400 emplois indirects,
... en vue d'un transport propre sans CO2, sans dioxine, sans Lithium ?


1 véhicule à air sur 3, dans le secteur de Saint-Dié des Vosges, 93.000 habitants,
... c'est - on l'a vu en 2010 - 40 Millions d'euros de carburant-transport économisés par an !!! Sur 120 Millions d'euros brûlés chaque année.

Or cela fait 2 ans que l'équipe "Air Pur des Vosges" signale cette opportunité aux Pouvoirs publics.
Et la promesse de Sainte-Marguerite reste en cette fin Février 2012 toujours non tenue,
▫ malgré les souhaits pressants d'élus locaux courageux !
▫ malgré les compétences humaines, techniques, financières et managériales disponibles !


Mais bon : "Faut voir !"


Aucun commentaire:

Publier un commentaire