jeudi 12 décembre 2013

Lithium Empire strikes again !









samedi 12 octobre 2013

My Compressed Air Caddy for Golf players

My Compressed Air Caddy for Golf players ... Now!


Let's figure out that you get amazing low cost for your clean energy.
Think Air first!
And forget these so-called Lithium batteries of course:
expensive, Lithium production mines not environment-friendly (see Bolivia and China),
unfortunately not prepared to be low-cost recycled.

These Lithium batteries fit your mobile phone, that's OK, ...
... but not your next clean-energy car.
That's why one may prefer compressed air energy.




How is air compressed?


Vertical axis wind turbine
and Compressed air tanks

This concept still exists and was produced years ago in Europe.
You store your compressed air in secured tanks ( Carbon fiber tightened ) and ...



... At the same time, compressed air car developers got European homologation for their sparkling clean AirPod
( 1 euro means about 100 performed km! ).

The result extended to a funny Compressed Air Caddy for Golf players
by MDI™ developers in Luxembourg :



And now, if your neighbour citizens think that
your County public transport may be an end user's free enjoyment,
than, just figure out that is the next step.




Interested in getting in contact with our investors?
For more, kindly contact them thanks to Team "Air Pur Des Vosges":




Ireland,
as a pioneer place for air powered public transport





Arriving at Dún Laoghaire, South-East of Dublin, Ireland,
The Illustrated London News, 6th January, 1844

Speed could be recorded up to 135 km / hr, in some rare configuration




In the near future,
compressed air public transport:






Sources:
http://4.bp.blogspot.com/-_jzxWo64u5c/TdYms-PkycI/AAAAAAAABCk/rUB0j-743kM/s640/DSC02456b.JPG

http://airpurdesvosges-leblog.blogspot.fr/2011/05/70-000-besucher-bei-luxexpo.html

During the 1840s, as the French national railway network, centred on Paris, gradually took form, steam locomotion, for reasons of economy and security, still inspired much hesitation and criticism.
This article gives an account of an alternative form of propulsion by air pressure which, in France, in Ireland, England and elsewhere, provoked considerable enthusiasm, not only amongst eminent engineers, but also in scientific and administrative circles, the press and the public.

It gives a brief account of the four lines exploited commercially, concentrating, in the second part of the text, on the French one, the extension of the Paris - Saint-Germain railway, which was operated atmospherically from 1847 to 1860.
It tries to suggest something of the high hopes and the debates which accompanied the new system before it turned out to be a technological dead-end. Along the way, it also looks at how technical information circulated at the time, essentially back and forth across the Channel, making the experimental lines possible, and then putting an end to them.

http://insitu.revues.org/4192#abstract-4192-en


"Les chemins de fer atmosphériques. Première partie"
Paul Smith
http://insitu.revues.org/4192

http://insitu.revues.org/docannexe/image/4192/img-20.jpg


dimanche 22 septembre 2013

Plus de 120.000 lectures au moment du Salon "European Mobility Week" à Cagliari, Sardaigne !

Plus de 120.000 lectures de notre blog.
L'été 2013 s'est très bien passé !

Merci à nos lecteurs et contributeurs !






mardi 4 juin 2013

Chaud devant, ça roule !

On Monday 29.07.2013, we were visited from following countries :

Friendly visitors Displayed pages
(Out of France)

Venezuela34,38%
États-Unis28,13%
Australie6,25%
Allemagne6,25%
Pays-Bas6,25%
Réunion6,25%
Arabie saoudite6,25%
Autriche3,13%
Belgique3,13%
Total out of France100,00%


Not really bad! isn't it?
Especially when you know where Compressed Air Vehicules plants are currently erected.

Mise à jour du Mardi 23.07.2013 !

Voir cet article du 25.02.2013, confirmant le rendement de 70% pour l'Air comprimé,
ainsi que l'engagement de Total dans cette énergie propre.

L'article est inséré sous celui de la conférence / rencontre organisée par les Triplettes de Bonneville.



Sainte-Geneviève des Bolides - L'Air comprimé à la fête !

http://airpurdesvosges-leblog.blogspot.fr/2012/03/sainte-genevieve-des-bolides-lair.html
Total investit dans le stockage d’électricité à air comprimé

CQFD ...

Union JackSee this article of 25.02.2013, confirming the efficiency of 70% for compressed air, as well as Total's commitment in this clean energy.
The item is inserted in the conference / meeting organized by the Triplets of Bonneville.
Féach alt seo de 2013/02/25, deimhniú ar éifeachtacht de 70% do aer comhbhrúite, chomh maith le tiomantas iomlán i an fuinneamh glan.

Bhfuil an mhír a cuireadh isteach sa comhdhála / cruinnithe Eagraithe ag na Triplettes de Bonneville.

------------------------------------------------------------------------------

Chère Lectrice, Cher Lecteur, Bonjour !



En dépit de la torpeur politique qui affecte la France ces derniers temps, notre petit groupe d'irréductibles Gaulois a fait des émules en Allemagne, en Italie, et d'une façon plus générale en Europe et ailleurs dans le monde : Éoliennes à axe vertical, Solaire thermique font décidément bon ménage avec les véhicules à air comprimé.

Nous n'avons pas attendu le buzz mercantile organisé autour de la transition énergétique par les habitués de la comm' du "Green-washing".
Et bientôt, grâce à leur intérêt pour ces réalisations,
120.000 lecteurs auront honoré, en accédant à notre blog, les travaux de nos équipes associant High-Tech, Environnement et Solidarité humaine dans le sens de l'intérêt général.

Merci à Tous pour la confiance que vous nous accordez ainsi.


Pour les plus récentes nouvelles sur certaines de nos activités,
les accros des i-Trucs cliqueront sur le flashcode du début de cet article.

Pour les autres, c'est ici, en musique également :





Les Canadiens ne sont pas en reste sur le thème de l'énergie propre avec stockage par Air comprimé et Eau naturellement chauffée ; notre ami Gilles continue à réaliser de très belles choses utiles pour cela.

En Europe, ces derniers mois, nos travaux se sont focalisés sur certains Länder en Allemagne.
D'où, momentanément, aucune nouvelle publiée.

Les semaines qui viennent nous verront sur, notamment, 4 chantiers éoliennes et sur un Espace Ludique et Sensoriel pour enfants très lourdement handicapés.
Nous posterons des photos sur le blog.


Chaud devant, ça roule !

Tout comme le bois, les plastiques et les résines sont recyclables.

Brûler les hydrocarbures et leurs dérivés est donc un gâchis écologique
et technique ... ... ... mais aussi ... financier !
Non ??



Information recueillie par Didier Grimonprez !
Diffusée sur Aircars.tk



14/6/2013 L'AirOne sera vendue en trois versions: 
Eco 3 places, autonomie de 80 km (240 en bi-énergie) avec 155 litres d'air
Standard 3 places, 150 km (450 km) avec 310 l. d'airLong Range 5 places, 220 km (650 km) avec 468 litres.
Prix autour des €4000, avec hard top en option
Une dizaine d'usines (en Europe et au Moyen Orient) ont été vendues pour ces modèles.
Des négociations sont en cours avec une grande ville européenne
afin d'installer une flotte d'Airpods en libre-service.

Les teneurs d'option d'Airpod peuvent, si désiré, la modifier pour la nouvelle AirOne.

http://users.telenet.be/sarahgrimonprez/didier/aircars/html/actueelFR.html

14/6/2013 De AirOne zal vnl. in drie versies verkocht worden: 
Eco 3-zit, tot 80 km bereik (240 km in bi-energie) met 155 liter lucht
Standard 3-zit 150 km (450 km) bereik met 310 literLong Range 5-zit 220 km (650 km) met 468 liter lucht.
Prijs rond 4000€, met hard top in optie
Een tiental fabrieken (in Europa en het Midden Oosten) werden verkocht voor deze modellen.. 
Er zijn onderhandelingen bezig met een grote Europese stad voor een vloot van Airpods in zelfbediening.
Wie een optie had op een Airpod kan dit desgewenst wijzigen naar de nieuwe AirOne.

http://users.telenet.be/sarahgrimonprez/didier/aircars/html/actueel.html

June 14th 2013 The AirOne will be sold in 3 versions:
Eco 3 seats, 80 km range (240 in bi-energy) with 155 litres of air
Standard 3 seats, 150 km (450 km) with 310 l. of airLong Range 5 seats, 220 km (650 km) with 468 litres.

Price around €4000, hard top in option.

Some 10 plants (in Europe and the Middle East) have been sold for these models.
Negociations are going on with a major European city for a fleet of self-service Airpods.
Those who hold an option for an Airpod can swap this for a new AirOne if they like.

http://users.telenet.be/sarahgrimonprez/didier/aircars/html/actueelENG.html

À consulter, la fiche Produits 2013 :
https://docs.google.com/file/d/0B1gsv0nptEXrU3hITm9VTXZQaUE/edit

Bonjour à l'un de nos visiteurs, surfant depuis Madagascar.

dimanche 17 mars 2013

Bank-Run ? Oui mais à vélo (en bois) !

Quand l'État, ou plutôt le pouvoir politique, annonce ce début de week-end - mais après la fermeture des bureaux, hé hé ! - qu'il "fait sauter la banque", rassurez-vous (Sic !) : par là, il n'entend en rien les banques des prédateurs financiers, lesquels continuent d'encaisser au même moment la "charge de la Dette Publique" (re-Sic !).
Vous l'avez compris, il s'agit bien bien plutôt de vos économies qui sont ainsi ciblées.
Pas d'une fiction !


Prêts à pédaler ?

Cette aimable farce financière vient évidemment de provoquer un Bank-Run par les Chypriotes et résidents de cette île, découvrant à leur réveil l'accord des ministres des Finances de l'Eurozone euro et des ploutocrates du FMI pour en faire les dindons.
Après la Grèce qui, en raison de son faible poids économique, a servi de site-pilote pour tester in vivo les thèses ultra libérales de Milton Friedman, au tour des Chypriotes de servir maintenant de rats pour ce genre de laboratoire financier.

Résultat : chacun s'est donc précipité vers les distributeurs de billets.

"Queue devant un guichet automatique à l'extérieur d'une succursale de la Banque Laiki à Larnaca, Chypre, ce samedi 16 Mars 2013.
Nombreux furent les clients et sociétaires à s'être précipités vers leurs banques coopératives, habituellement ouvertes le samedi à Chypre : ils venaient d'apprendre les termes d'un des accords de renflouement que le pays à court d'argent s'est laissé imposer par les prêteurs internationaux.
Cet accord implique notamment une ponction sur les dépôts bancaires.

Or ce transfert, décidé lors d'une réunion extraordinaire des ministres des Finances de l'Eurozone  (soit 17 nations) dans les premières heures de ce Samedi, est un important dérapage, outrepassant la politique jusque-là en vigueur.
Des analystes ont pourtant alerté sur le fait que prendre en otages les simples déposants, constituait un dangereux précédent et formait une menace sapant la confiance des investisseurs dans les autres pays économiquement affaiblis de l'Eurozone ; ceci pouvant ensuite conduire à des paniques bancaires.
"





Chypre était devenu une sorte de paradis de l'ingénierie financière (re-re-Sic !!) , où l’impôt sur les sociétés ne dépassait pas 10%.
Un peu à la façon des grosses banques en France, où entre 2002 et 2009 (dernière année pour avoir des comparaisons internationales), nos banques commerciales, telles que BNP Paribas et la Société générale ne se sont acquittées d'un impôt sur leurs bénéfices que de... 8 % !
Soit, en moyenne, quatre fois moins que les PME !


Baudouin Prot (à droite), président du board de BNP Paribas,
et Frédéric Oudéa, PDG de la Société général.

Leurs deux sociétés sont moins imposées qu'une PME,
mais selon le dernier rapport officiel 
du Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) sur la pression fiscale dans le secteur financier, elles seraient "étranglées par le fisc" ... - Dupuy Florent/SIPA




Confrontés à une telle inéquité, soumis à la TVA de 19,6%, tous les ploucs qui la paient - soit la quasi-totalité de nos Concitoyennes et de nos Concitoyens - peuvent toujours rêver :

1 - car les privilèges accordés à ces Banksters resteront soigneusement épargnés par la Milice financière formatée par Georges Pébereau sur les bancs des amphis de l'Ena ou de Sciences Po ;

2 - car ce larron, également impliqué dans la myriade de textes, lois (dont la 1973-7) , décrets, arrêtés et autres circulaires visant à détourner le cycle de création monétaire publique vers les circuits privatifs des Banksters n'en est pas à son premier coup d'essai ;

3 - car une telle situation est loin d'être banale et peut récompenser - comme en France - quelques bonnes fortunes telles que l'Aga Khan** ou mieux encore, les résidents du Qatar***, amicalement dédouanés de menues charges fiscales s'exprimant en centaines de Millions d'euros. Jamais en dessous. Sinon rien !
Puisqu'avec un ancien président de la République comme avocat, on a les amis qu'on peut.






Pédalons !


Heureusement, une telle injustice est en passe d'être "sévèrement" corrigée.

À Chypre seulement.
Comme pour rire.

En effet, à l'accord de Samedi sur le dos des épargnants, leur pays voit s’ajouter une hausse de l’impôt sur les sociétés qui passera de 10 à 12,5% (sans rire !!) : certainement dans le but d'illustrer le sacro-saint principe euro-technocrate de la "concurrence libre et non faussée" (re-re-re-Sic !).
La très ultra-libérale Commission Européenne n'a jamais peur du ridicule !

Ça n'est pas tout : cet accord est logiquement accompagné du cortège habituel de privatisations typiques de ce "modèle" économique du FMI, ...
... dont la constante caractéristique est de mener les États à la faillite systémique ; puis aux juntes de tortionnaires en uniformes, ainsi qu'à tout un panel juridique où la démocratie ne devient plus qu'un vain mot.





"Chypre est le cinquième pays de la zone euro après la Grèce, l'Irlande, le Portugal et l'Espagne à obtenir une "aide financière" dans le contexte de la crise de la dette, mais le premier de ces pays à voir ses épargnants mis à contribution****.
Le nouveau président chypriote, le conservateur Nicos Anastasiades, a déclaré samedi soir qu'un refus du sauvetage aurait entraîné la faillite des deux principales banques de l'île, très exposées à la crise grecque."



À Chypre, la gouvernance économique (dite "représentative") est donc totalement à l'opposé des recommandations Islandaises récemment expliquées par le président islandais Ólafur Ragnar Grímsson, au cours de la réception de 35 minutes généreusement accordée par François Hollande, le 26.02.2013 à l'Élysée.
Islande : 326 000 habitants, presque la moitié du Luxembourg.


L'Islande a choisi de ne pas suivre les "remèdes" de l'orthodoxie financière habituellement prônée par le FMI.
Et pourtant, elle tourne !!!
Et le FMI, volens nolens, a été contraint de suivre ces originaux.
+

Euro, banques... Les leçons du président islandais

Pascal Riché | Redchef Rue89

+

Rue89 : Vous avez évoqué avec François Hollande les leçons à tirer du redressement Islandais. Quelles sont-elles ?
Ólafur Ragnar Grímsson : Si vous comparez avec ce qui s’est passé dans d’autres pays d’Europe, l’expérience réussie de l’Islande s’est avérée différente sur deux aspects fondamentaux.


Le premier, c’est que nous n’avons pas suivi les politiques orthodoxes qui se sont imposées depuis trente ans en Europe et dans le monde occidental.
Nous avons laissé les banques faire faillite, nous ne les avons pas renflouées, nous les avons traitées comme d’autres entreprises.
Nous avons instauré des contrôles des changes.
Nous avons essayé de protéger l’Etat providence, refusant d’appliquer l’austérité de façon brutale.
Seconde grande différence : nous avons très vite pris conscience que cette crise n’était pas seulement économique et financière. C’était aussi une profonde crise politique, démocratique et même judiciaire.

Nous avons donc engagé des réformes politiques, des réformes démocratiques, et même des réformes judiciaires [un procureur spécial, doté d’une équipe, a été chargé d’enquêter sur les responsabilités de la crise, ndlr].
Ce qui a permis à la nation d’affronter le défi, de façon plus large, plus globale que la simple exécution de politiques financières ou budgétaires.





Or voici comment cette leçon fut reçue, si l'on en croit le communiqué idoine de la Présidence de la République :

"Le président de la République a reçu, le 26 février, au Palais de l’Elysée, M. Olafur GRIMSSON, président d’Islande, à l’occasion de la visite officielle qu’il effectue en France, la première d’un Chef d’Etat islandais dans notre pays depuis 1983.
Cet entretien a été l’occasion pour M. François HOLLANDE de rappeler son souhait de renforcer la coopération bilatérale franco-islandaise, en particulier en Arctique où la France est présente de longue date et suit activement les travaux du Conseil de l’Arctique comme observateur.
La mobilisation de M. Michel ROCARD dans le cadre de sa mission d’ambassadeur pour les Pôles arctique et antarctique, l’ouverture aux chercheurs islandais de la base scientifique française située dans l’archipel du Svalbard en Norvège sont une illustration de cette volonté de coopérer pour la préservation de l’Arctique, ainsi que le travail en commun sur le droit arctique mené par l’Université Pierre et Marie CURIE et l’Université Akureyri.

Les deux Présidents ont également souligné la nécessité de développer les énergies renouvelables et en particulier la géothermie, qui fait l’objet de coopérations franco-islandaises, et de dynamiser les échanges économiques bilatéraux.
"


Euh ... si quelqu'un trouve une quelconque cohérence entre ces 2 versions,
merci par avance de prévenir l'équipe "Air Pur des Vosges".
La langue de bois cloutée à coups de marteau, reste incompréhensible pour nous.
Chasse à l'ours ?

Pourtant, l'avis du président islandais Ólafur Ragnar Grímsson, qui reprenait explicitement son tout récent discours de Davos, n'était-il pas aussi lumineux que ces lagons naturels qui font, aussi, le charme de l'Islande ?



Blue Lagoon (Islande) - Galerie photos de Brian @ HKG


Explications de gravures :

Ólafur Ragnar Grímsson, forseti Íslands, réðst í dag harkalega á Gordon Brown, fyrrverandi forsætisráðherra Bretlands, á efnahagsráðstefnunni í Davos í Sviss.
Í viðtali við Sky fréttastofuna sagði forsetinn að Íslendingar myndu aldrei gleyma meðferðinni sem þeir fengu hjá breska forsætisráðherranum í fjármálakreppunni 2008, þegar hann beitti hryðjuverkalögum á Íslendinga vegna Icesave reikninganna. Í viðtalinu sagði Ólafur Ragnar að Gordon Brown hefði orðið sér til ævarandi skammar fyrir að setja íslensku þjóðina á bekk með al Kaída og talibönum. Fyrir vikið yrði honum ekki gleymt á Íslandi þótt Bretar hefðu fyrir löngu þurrkað hann út úr minni sínu.
Ólafur var einnig spurður útí aðild Íslendinga að Evrópusambandinu og sagðist ekki gera ráð fyrir því að Íslendingar samþykktu aðild að sambandinu á meðan hann væri enn forseti. Orðrétt sagði forsetinn. „Ef þú vilt að ég veðji, yrði svar mitt afdráttarlaust nei.“
Gordon Brown er einnig staddur á efnahagsráðstefnunni í Davos þar sem hann tekur þátt í pallborðsumræðum um stefnumál ungs fólks. Brown hefur þau mál einmitt á sinni könnu sem góðgjörðasendiherra Sameinuðu þjóðanna.




Iceland's Leader Slams Gordon Brown Over Crisis
"The Gordon Brown government decided, to its eternal shame, to put the Icelandic government on a list of terrorist states and terrorist phenomena. We were there together with al Qaeda and the Taliban on that list.
"We have not forgotten that in Iceland.
"Gordon Brown will be long remembered in my country for centuries to come, long after he has been completely forgotten in Britain."
Mr Brown is also in Davos to speak on panels about development and youth activism.
Mr Grimsson said the estate of the bank had managed to recover enough assets to "pay back to those who have deposits and the British authorities everything which can be reasonably required".

Gordon Brown avait pris à partie les banques d'Islande

Traduction partielle :

Gestion de crise : Gordon Brown cravaché par le Chef de l'État d'Islande
"Le gouvernement Gordon Brown avait décidé, à son éternelle infamie, d'inscrire l'Islande sur une liste d'États terroristes et notre gouvernement comme phénomène terroriste.
Ce qui fait que nous y étions alors listés au même titre qu'al Qaeda et que les Talibans.
"En Islande, on ne l'oubliera jamais.
"Gordon Brown ne restera désormais qu'un ectoplasme dans la mémoire de mon pays, pour les siècles à venir, bien après qu'il soit complètement banni et tombé dans les oubliettes de l'Histoire de Grande-Bretagne." 




L'Islande victorieuse dans l'affaire Icesave


Silence radio sur la visite du Président de l’Islande en France : la doxa "Ena-Sciences po" n'autorise aucune remise en cause du dogme de la loi des Marchés financiers.
Côté médias aux ordres, reconnaissons aussi que les "Nouveaux chiens de garde" font un sale boulot,
qu'ils le font salement, ... et que rien ne fuite.



- Pourtant, "L'Islande avait le droit, lorsque ses banques se sont effondrées en octobre 2008, de refuser de rembourser les épargnants étrangers, a tranché lundi la cour de l'Association européenne de libre-échange (AELE).
La cour a rejeté les arguments présentés par le Royaume-Uni et les Pays-Bas , affirme le tribunal dans son arrêt. Le jugement était attendu pour savoir si l'argent public doit sauver ou non des banques en faillite."
(28.01.2013)

- Pourtant, sur cette question, cela fait un bon moment que des spécialistes comme Pascal Ordonneau, ancien PDG, HSBC Invoice Finance, sont clairs sur leurs diagnostics :

"Je pense qu'en Islande, comme en Irlande et, dans une moindre mesure, en Espagne, la responsabilité des banquiers est totale. Et même va au-delà....les banques se sont vues déléguer la production de la monnaie et, comme cela permettait aux gouvernements de voir la célèbre formule "enrichissez-vous" se mettre en place sans qu'ils aient à lever des impôts ou à faire des dépenses publiques, les banques ont été libérées de toutes entraves.
En tant qu'ancien banquier, je ne peux pas être satisfait de voir l'activité bancaire se déchaîner sans considération de limite."
(24/04/2012)


De plus, on vient d'apprendre ces derniers jours que le modèle prévisionnel qui permettait au candidat devenu président d'annoncer mordicus un déficit muselé à 3% pour la France, reposait amplement sur un paramètre erroné.

Bêta, non ?


Francois Hollande et la dette publique... par Super_Resistence

Rappelons que la Loi 1973-7 n'est qu'un des missiles législatifs ou réglementaires ayant contribué à dégommer le cycle de création monétaire publique.
D'autres textes officiels ont également obligé les collectivités publiques territoriales ou nationales à se tourner vers la finance privée.

Et que c'est l'article 123 du Traité modificatif de Lisbonne a donné le coup de grâce contre tous les peuples européens.
Il suffit de rappeler le mécanisme ayant piégé les collectivités hyper-endettées pour en mesurer l'étendue des dégâts :





http://labs.liberation.fr/maps/carte-emprunts-toxiques/



L’Islande renonce à poursuivre ses négociations
d’adhésion à l’UE pour de bonnes raisons



Le 14 janvier 2013, le gouvernement islandais annonçait publiquement suspendre son adhésion à l’Union Européenne.
Pourtant la crise financière systémique survenue en 2008 avait revigoré l’intérêt de la population pour l’Union Européenne.
Malgré cela, c'est un redressement socio-économique rapide de l’île arctique et l’implosion prévisible de la zone euro qui ont donc dissuadé la population de s’aventurer vers un inconnu très incertain. Ainsi, de récents sondages d’opinion montraient qu’une large majorité d’islandais ne souhaitait pas intégrer l’organisation : si le patronat et les syndicats sont pour l'Union et l'euro, la population reste sceptique avec six Islandais sur dix, préoccupés par leur endettement et le chômage, restant opposés à l'adhésion ; la moitié d'entre eux souhaitant aller au bout du processus de négociation avant de se prononcer par référendum.

Voir l'article par J-J-R, daté du samedi 9 mars 2013, d'après, entre autres, une dépêche Reuter du 14-01-2013.

"Les chiffres officiels qui viennent de paraître début mars indiquent qu’au mois de janvier les exportations se sont accrues de 18%.
De ce fait, rien d'étonnant que la balance commerciale du pays a engrangé un excédent élevé, mais sans une banque centrale nationale islandaise réellement indépendante de la technostructure européenne, les autorités n’auraient pas pu dévaluer la Couronne pour stimuler les exportations.

Pour couronner le tout, c’est le cas de le dire.., le tribunal de l'Association européenne de libre-échange, dispose, dans un arrêt définitif, que l’Islande était en droit de refuser de rembourser les actionnaires étrangers clients de ses banques en octobre 2008.
Deux banquiers escrocs ont d’ailleurs étaient condamnés a des peines privatives de liberté après la débâcle.
"


Épilogue au 15.02.2013 :

"Fitch revoit à la hausse la notation de l'Islande, de « BBB- » à « BBB » avec perspective stable.
Reykjavik est ainsi récompensé pour le pilotage de son économie depuis la crise de 2008-2009.
Le PIB en 2012 s'est établi à +2,8 %"

Certes, on est encore loin des A+ ou AA, lorsque les agences de notations ronronnaient….en septembre 2008, et que les salles de marchés Islandaises fonctionnaient à plein régime, appuyées sur un marché interbancaire aveugle qui les finançait sans limite.


CQFD





Revenons à nos dindons

Notons que Chypre héberge un certain nombre de Russes fortunés, parfois parvenus à ce degré d'aisance dans des conditions que "la morale réprouve", généralement attirés par la mer, le soleil ainsi que d'autres caractéristiques habituellement promises au Paradis.
Imaginons leur brutal désenchantement de se voir désormais les cibles d'une "taxation" de leurs dépôts bancaires de 9,9% pour les dépôts supérieurs à 100.000 euros et de 6,7% en deçà.


Or les Russes ont parfois du mal à comprendre certaines subtilités linguistiques enseignées à l'Ena, à Sciences Po ou à ce genre d'enseignement également professé à Düsseldorf ou Frankfurt am Main.
Il faut donc envisager l'hypothèse plus que probable qu'ils assimilent immédiatement cette notion de "taxe" subite à ce que d'aucun nommerait plus prosaïquement un vol organisé et dont la légalisation est en train de se fabriquer par les stratèges du N.A.I.R.U.


http://www.youtube.com/watch?v=PTyKFEzt8jA&list=PLE27F178766C696C4

L'histoire des partenaires (ou d'adversaires) découpés par morceaux n'est pas dénuée de toute réalité.

En effet à une époque, pas si lointaine, où la France faisait le deuil d'un de ses meilleurs ambassadeurs puis de 58 de ses jeunes parachutistes assassinés au Proche-Orient, les Russes (Soviétiques, à l'époque), avaient été "sollicités" par un groupement aux idées extrémistes ayant enlevé l'un de leurs diplomates.
Or le risque était de retrouver cette personne tuée faute de rançon non payée, ou de toute autre condition politique non réalisée.
Faisant fi de toute négociation préalable, les Russes se saisirent alors d'un chef plus ou moins religieux de cette mouvance, le découpèrent en tranches, puis rendirent le corps sous cette forme.

Il se dit que, plus jamais, des Russes ne furent enlevés dans cette région.


Les mœurs auraient-elles changé en 30 ans ?

Allez voir ! Mais pourquoi pas un bankster tronçonné comme un vulgaire saucisson d'âne ?
Est-on jamais à l'abri de la colère d'épargnants lésés ?




Et le pétrole découvert à Chypre ?

Début 2012, l'AFP racontait que "dans l'île méditerranéenne de Chypre, dont l'économie très liée à la Grèce est en plein désarroi, dirigeants et habitants gardaient un œil inquiet sur la crise agitant Athènes, mais estimaient qu'ils seraient épargnés grâce à la découverte de gigantesques réserves de gaz.".
(17/02/2012 à 11:51, mis à jour à 11:51)


Le même communiqué précisait :
"La compagnie américaine Noble a découvert en 2011 un gisement qui pourrait receler jusqu'à 224 milliards m3 de gaz naturel, dont la valeur est estimée par le gouvernement chypriote à 100 milliards d'euros

"Et ce n'est que le début", souligne Pierre Godec, expert en hydrocarbures installé à Nicosie. 

Ce gisement, baptisé Aphrodite, n'est situé qu'à quelques kilomètres de deux gigantesques champs gaziers israéliens, Leviathan et Tamar, preuve que la région est riche en gaz, alors que douze autres blocs chypriotes doivent être attribués d'ici la fin de l'année."


En somme, tout cela relativise très largement la panique actuellement organisée par les "stratèges" européens et autres FMIstes.

Désorganiser un État, casser son Esprit de Défense puis empocher les titres de propriétés des champs pétrolifères ... cela ne rappelle-t-il pas l'invasion de l'Irak ?
Ou encore le scénario Grec, également détenteurs de champs pétrolifères offshore ??


  • Le "hic" est l'absence d'un Saddam Hussein-bis à Chypre : on aurait alors opportunément trouvé des armes de destruction massives, puis des bébés arrachés de leurs couveuses et ... "que le petit chat est mort".
    Dans cette théâtralisation, David Pujadas et Michel Denisot auraient fait pleurer dans les chaumières.
    Et on connaît par cœur la suite de ces contes qui marchent au pas de l'oie.
  • Le "hic", c'est aussi le voisinage "paternel" des Turcs, dans la partie Nord de l’île.
  • Le "hic", c'est encore les relations de bon voisinage avec l'État d'Israël.

    Israël et Chypre ont signé dimanche 4 mars 2012 un accord pour la construction d'un câble électrique sous-marin qui va relier les deux pays. Ce texte paraphé par la Compagnie nationale israélienne d'électricité (Israel electric corp.) et DEH Quantum Energy coentreprise entre Chypre et la Grèce inaugure ainsi le rapprochement énergétique entre Jérusalem et Nicosie.

    Le projet, baptisé Euro-Asia Interconnect, va assurer un approvisionnement mutuel en électricité entre les deux pays en cas d'urgence grâce à l'installation d'un câble haute tension de 2 000 Megawatts long de 287 km et placé à une profondeur de 2 000 mètres.

    Selon ses promoteurs, ce câble pourrait aussi permettre d'exporter le surplus de production d'électricité (obtenu grâce aux ressources gazières) vers la Grèce, voir les autres pays de l'Union européenne.

    Reste que cette ratification doit encore être approuvée par les instances gouvernementales israéliennes, chypriotes mais aussi grecques. Elles se prononceront après la livraison d'une étude de faisabilité qui devrait être achevée au printemps 2013. 









  • Le "hic", c'est enfin (?) la présence des Russes.
    Aujourd'hui vacanciers, et demain conseillers militaires ... comme il s'en trouve du côté de Damas.
Si on ajoute les Chinois désormais propriétaires de parcelles grecques extraterritorialisées comme au port commercial du Pyrée, et qui ne veulent rien que la paix pour leur business, gageons que la Troïka (UE, FMI, BCE) risque de quitter précipitamment Chypre à la Schlague, à coups de knout ou à coups de cravache.



Encore un petit coup de pédales ?

Hasard ? Les Grecs viennent de mettre en évidence la façon dont leur bilan a été volontairement noirci pour 2009 :

"Un parfum de règlement de comptes politique entoure l'enquête ouverte à l'automne 2011 contre le président de l'Institut grec de la statistique (Elstat) et deux de ses collaborateurs.

Poursuivi pour «fausse attestation au détriment de l'État», Andréas Georgiou est soupçonné d'avoir artificiellement «gonflé» le déficit public du pays pour l'année 2009. Un maquillage qui aurait eu pour effet de noircir le bilan du gouvernement sortant, dominé par la droite libérale, et de précipiter le recours au
 FMI en contrepartie d'une cure d'austérité sans précédent.
S'il est jugé coupable, Andréas Georgiou risque un minimum de cinq années de prison.
"
(Le Figaro du 05/02/2013)

Or la Troïka (UE, FMI, BCE) vient précisément de quitter précipitamment la Grèce.
Hasard ?

Tout est-il que Dettes publiques, >>Crises financières<< et champs pétrolifères récemment découverts forment de curieux cocktails.




En roue libre ...

Bon, après cette revue de l'intox par les médias aux ordres, un peu d'air frais?

Car on voulait aussi vous parler du Vélibois, sympathique invention dont l'un des membres d'une association amie, ETC Terra, est partie prenante.
Peut être utile pour le prochain Bank-Run, qui sait ?


Le Vélibois, le premier vélo urbain en bois à assistance électrique dont la conception a demandé plus de quatre ans de travail, est en phase de finalisation à Épinal  où cette innovation technologique doit devenir une bicyclette de libre-service dans les prochains mois.




Le Vélibois, dont la première innovation est d'avoir un cadre ouvert (typique d'un vélo pour femme), a notamment posé des problèmes quant au collage entre le bois et les éléments en métal, ainsi que sa capacité à supporter les phénomènes de torsion. 
"On ne maîtrisait pas les aspects liés à la fatigue du bois. Il a fallu des logiciels complexes de modélisation en 3D, beaucoup d'études, on a regardé comment étaient construits les avions en bois pour résoudre certains problèmes", énumère Philippe Thiriet. 
L'accent a été porté sur le design, avec une assistance électrique discrètement placée sous le porte-bagage et une selle - en caoutchouc - couleur bois. 
"Il pèse une vingtaine de kilos et coûtera environ 2.500 euros prix public, comme un vélo électrique", assure le PDG de Moustache Bikes, Emmanuel Antonot.







Sources

"L'Union europeenne et Chypre: autopsie d'un succès inachevé" - par Meriem Jammali
Université Paris IV Sorbonne - Master Enjeux, conflits, systèmes internatinaux à l'époque moderne et contemporaine 2006
http://www.memoireonline.com/02/07/370/m_union-europeenne-chypre-autopsie-d-un-succes-inacheve0.html


*
"People In Cyprus Lining Up At ATM To Withdraw Cash Before Stunning Tax On Depositors"

http://www.businessinsider.com/photo-of-savers-in-cyprus-lining-up-at-atms-2013-3#ixzz2NmN7r24c

"(...)dans un entretien aux «Echos», Christine Lagarde s'opposait à l'augmentation de l'impôt sur les sociétés du secteur bancaire, mais défendait l'idée selon laquelle il serait logique de «demander à la profession d'assumer les frais liés à la supervision».

"La contribution des banques s'élèverait à 100 millions" -
Lefigaro.fr (avec AFP) Mis à jour le 20/10/2009 à 14:47 | publié le 20/10/2009 à 14:46 Réactions (5)
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2009/10/20/04016-20091020ARTFIG00388-la-taxe-des-banques-s-eleverait-a-100-millions-.php


"Trop taxées nos banques ? Allons donc !"
Mercredi 27 Février 2013 à 14:00 | Lu 11449 commentaire(s)
http://www.marianne.net/Trop-taxees-nos-banques%C2%A0-Allons-donc%C2%A0_a226653.html

"Publié fin janvier, le rapport du Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) sur la pression fiscale dans le secteur financier a fait couler un peu d'encre, mais, surtout, beaucoup de larmes de crocodiles.
«La pression fiscale s'accroît sur le secteur financier», titrait le Monde, en réaction à l'étude. «France : pression fiscale accrue sur la finance depuis 2010», rapportait l'agence Reuters. «Taxer plus le secteur financier ; pas le meilleur moyen d'éviter une crise», alertait le Parisien.

Le rapport nous apprenait, il est vrai, qu'«à l'horizon 2015 le secteur financier devrait s'acquitter de 8 milliards d'euros d'impôts supplémentaires par rapport à 2010», comme l'a résumé à Marianne un membre du CPO.
Heureux calendrier : en plein débat sur la loi de séparation des activités bancaires – dénoncée par beaucoup comme trop légère et indolore –, où le gouvernement devait se défendre de trop ménager la finance, la publication du rapport du CPO ne peignait pas la banque en secteur impuni et insolent, mais en activité accablée par le poids d'un impôt justicier grandissant..."

"A écouter la longue plainte des patrons du secteur et à lire les rapports officiels, on pourrait croire que la finance française est matraquée par le fisc. Or, «Marianne» révèle que nos grandes banques commerciales ont payé... 8 % d'impôt en moyenne, quatre fois moins que les PME !"



"Les nouveaux Chiens de garde, fidèles à leurs niches, justifient l’austérité pour le peuple et défendent les privilèges pour les nantis.
Offrez-vous un vaccin, avec le film de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat.
Un DVD à diffuser partout, dans votre association, votre syndicat, votre parti, pour que les esprits, aiguisés, résistent mieux à la propagande.
"
http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com/


**
Nicolas Sarkozy avec Laura Bush, Condoleezza Rice, l'Aga Khan, and et Hamid Karzai
à Paris, le 12 juin 2008. (Photo Eric Feferberg. Reuters)

"Quand Sarkozy misait sur l'Aga Khan" - 25 octobre 2012 à 14:51
http://www.liberation.fr/economie/2012/10/25/quand-sarkozy-misait-sur-l-aga-khan_855875

"Nicolas Sarkozy recruté comme avocat par l'Aga Khan" - 3 février 2013 à 12:29
http://www.liberation.fr/societe/2013/02/03/l-aga-khan-s-offre-nicolas-sarkozy


L'Aga Khan (au centre) au Prix de Diane à Chantilly, ville d'Eric Woerth,

le 17 juin 2012. (Photo Thomas Samson. AFP)


***
"Pas de plus-value immobilière pour les investisseurs du Qatar"

Signée début 2008 par le président de la République, Nicolas Sarkozy, une disposition fiscale exonère les Qataris de plus-values immobilières en France. Le Senat vient de l'adopter.
http://www.toutsurlimmobilier.fr/pas-de-plus-value-immobiliere-pour-les-investisseurs-du-qatar.html




"EDF ... Un hold-up est en cours"
Transmis par Annie Barbay
http://partenia2000.over-blog.com/article-edf-un-hold-up-est-en-cours-61477681.html


****
"Réunion du parlement chypriote sur le plan de sauvetage" 17/03 | 03:47 http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00507357-reunion-du-parlement-chypriote-sur-le-plan-de-sauvetage-549776.php

http://www.flickr.com/photos/hk_brian/5763836247/sizes/m/in/photostream/



"Ólafur Ragnar húðskammaði Gordon Brown"
Fyrst birt: 23.01.2013 16:53, Síðast uppfært: 23.01.2013 17:34

http://www.ruv.is/frett/olafur-ragnar-hudskammadi-gordon-brown


"L'Islande victorieuse dans l'affaire Icesave" - 28/01/2013 | 15:46

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202530192351-l-islande-victorieuse-dans-l-affaire-icesave-532846.php


"Le tribunal de l'Association européenne de libre-échange vient de juger que l'Islande avait le droit de refuser de rembourser les épargnants étrangers, lors de l'effondrement de ses banques en octobre 2008.
Un jugement définitif, dont se félicite Reykjavik."



"À Davos, le président islandais plaide pour la faillite des banques...
...dans l'intérêt de l'économie. Zéro reprise dans les médias français."

chronique du 31/01/2013 par Anne-Sophie Jacques
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5573


""Pourquoi considère-t-on que les banques sont des saintes-chapelles de l'économie moderne ?"
À Davos, le président islandais plaide pour des banques à périmètre réduit.
Plus ce secteur est puissant, plus il capte ingénieurs, mathématiciens, informaticiens qui pourraient faire valoir leur talent dans les secteurs innovants.

Malgré la forte densité de journalistes présents, aucun media français n'a repris ses propos.
"


"Iceland's Leader Slams Gordon Brown Over Crisis"
http://news.sky.com/story/1041936/icelands-leader-slams-gordon-brown-over-crisis


"Discret retour au calme au Forum économique mondial de Davos - France Info" - 2013-01-27

http://www.franceinfo.fr/economie/discret-retour-au-calme-au-forum-economique-mondial-de-davos-873921-2013-01-27



« Le plus important, et je le dis à mes amis européens, ce ne sont pas les marchés financiers. »
Pascal Riché | Redchef Rue89
http://www.rue89.com/2013/02/28/le-president-islandais-trop-de-banques-cest-une-mauvaise-nouvelle-240109


"Entretien entre François Hollande et Olafur Ragnar Grimsson"
http://www.ambafrance-is.org/Entretien-entre-Francois-Hollande

"Le président de la République a reçu, le 26 février, au Palais de l’Elysée, M. Olafur GRIMSSON, président d’Islande, à l’occasion de la visite officielle qu’il effectue en France, la première d’un Chef d’Etat islandais dans notre pays depuis 1983."


"Le silence radio sur la visite du Président de l’Islande en France"
Publié le 04 mars 2013 par Eldon
http://www.paperblog.fr/6199174/le-silence-radio-sur-la-visite-du-president-de-l-islande-en-france/#mUr7wcgtQkeUGYsm.99



"L’Islande renonce à poursuivre ses négociations d’adhésion à l’UE pour de bonnes raisons"
par J-J-R, daté du samedi 9 mars 2013

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-islande-renonce-a-poursuivre-ses-132053


"BBB / pour l'islande" - Par Les Echos | 15/02 | 07:00
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202568248087-bbb-pour-l-islande-538899.php

"Dette publique islandaise"
24/04/2012 | Pascal Ordonneau | D | Lu 6793 fois | 7 commentaires
http://lecercle.lesechos.fr/cercle/abecedaire/d/221146096/dette-publique-islandaise



"Islande : un besoin de stabilité monétaire après les attaques contre sa couronne"
01/02/2013 Monde - Les Echos
http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202538103319-islande-un-besoin-de-stabilite-monetaire-apres-les-attaques-contre-sa-couronne-534238.php







Milton Friedman, ici tapoté par Georges W.Bush.
Un maître à penser de l'école des néo-cons de Wall Street.



"La troïka quitte la Grèce, fâchée"
Par Alexandrine Bouilhet - Mis à jour le 15/03/2013 à 06:47 | publié le 14/03/2013 à 19:49 Réactions (22)

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/03/14/20002-20130314ARTFIG00665-la-troika-quitte-la-grece-fachee.php


"La Grèce enquête sur le maquillage de ses comptes"
Par Alexia Kefalas - Mis à jour le 06/02/2013 à 08:27 | publié le 05/02/2013 à 17:58 Réactions (5)

http://www.lefigaro.fr/international/2013/02/05/01003-20130205ARTFIG00556-la-grece-enquete-sur-le-maquillage-de-ses-comptes.php


"Liban : en souvenir de Louis Delamarre, ambassadeur de France..."
parDaniel Riot - jeudi 3 novembre 2005
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/liban-en-souvenir-de-louis-4055


"La Syrie à Paris. En mémoire de Michel Seurat"
12 juillet 2008 Par Vincent Duclert
http://blogs.mediapart.fr/blog/vincent-duclert/120708/la-syrie-a-paris-en-memoire-de-michel-seurat



"Un prototype de vélo électrique en bois testé dans les Vosges"
Par AFP, publié le 16/03/2013 à 14:53, mis à jour à 15:06

http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/un-prototype-de-velo-electrique-en-bois-teste-dans-les-vosges_1232274.html