mardi 25 janvier 2011

Île de La Réunion : un projet d'usines

Bienvenue à nos visiteuses et visiteurs des îles, petites ou grandes.

Madagascar, la Polynésie française, Guadeloupe et Martinique, île de la Réunion, etc. ...



Ce site est bien sûr aussi le leur : "Air Pur des Vosges" a vocation à se décliner en "Air Pur de La Réunion", "Air Pur de la Guadeloupe" et ainsi de suite ...

Nous pensons en effet que le modèle économique reposant sur le gâchis pétrolier a fait son temps, et que la pollution inutile du paysage de ces magnifiques îles peut aussi trouver une réponse énergétique propre.
Du reste, la nouvelle campagne d'Aréva pour la promotion du nucléaire va bien au-delà d'une banale opération de comm' du type "Green Washing" façon Al Gore.
C'est, en quelque sorte, l'hommage d'une forme de scientisme tous-azimuts
... aux pionniers des technologies propres.



Nous complèterons donc ici les données concernant le projet d'usines d'éoliennes à axe vertical et de véhicules à air comprimé sur l'île de La Réunion.

Cette vue, empruntée au site http://parapente-reunion.over-blog.com/  , des parapentistes de La Réunion, montre une photo de la très large route qui ceinture l'île.



Or, périodiquement, l'idée de réhabiliter l'ancienne voie ferrée resurgit là-bas ; laissons la parole à Daniel Vaxelaire :
(...) Et en août 1881, moins de deux ans après le démarrage du chantier, voici que le premier convoi ferroviaire de l’histoire de La Réunion quitte la Pointe des Galets, traverse les tunnels et arrive en gare de Saint-Denis ! L’année suivante, en février 1882, c’est l’inauguration.

Il ne manque que le pont de la rivière Saint-Étienne, pas encore terminé, mais quel exploit ! Cette inauguration marque le début de l’exploitation commerciale, qui ne sera jamais florissante. Peut-être était-il trop petit, le train de 1882, peut-être était-il trop lent. En tout cas, on l’a détruit.
Et que reste-t-il aujourd’hui ? Des embouteillages et beaucoup de nostalgie ...
© Daniel Vaxelaire
http://reunionpassion.over-blog.com/article-6114740-6.html
Et si ce train réenvisagé était, lui aussi, énergisé par air comprimé ?


Pour revenir à nos parapentistes, il est naturel, qu'une telle telle activité puisse compter bientôt sur des véhicules à air, énergisés par éoliennes à axe vertical.




... À suivre, donc !


http://www.run974.com/ile-de-la-reunion-faune.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire