samedi 8 octobre 2011

Véhicules hybrides à air : "bien moins coûteuses que les électriques", hybrides ou pas.

Lors des prochaines présentations de véhicules à air comprimé, chacun pourra probablement apprécier les évolutions récemment décidées.



Mais "Chut !", écrivions-nous.
N'étant pas une association, tout juste une petite équipe, nous ne sommes évidemment pas non plus les porte-paroles de la société MDI,
... car nous ne faisons qu'encourager - en toute simplicité - le projet de progrès social "Air Pur des Vosges".

Donc, nous ne dévoilerons rien des réalisations que nous avons vues (et testées en 2011).
Au risque d'exaspérer quelques essaims de papys moqueurs,
mais peut-être aussi avides que nous de pouvoir rouler dans ces étonnants véhicules propres.

En effet, la place qui nous est accordée (bien involontairement) sur les forums d'Internet, montre que nos idées sont discutées, parfois critiquées, mais bien plus souvent adoptées.
Merci donc à tous les forumeurs, dont Jean-Louis, qui nous consacrent un peu de leur temps !


Or au moment où une véritable frénésie médiatique, organisée en France au profit de la voiture électrique à batteries chimiques, vante les mérites des pouvoirs publics qui en subventionnent les usines, les batteries (mais curieusement pas leur recyclage) et l'achat - passant ainsi de 35.000 euros à 25.000 euros, nous recevons des méls inquiets sur ces largesses qui ont un inconvénient majeur :
être généreusement distribuées à quelques heureux élus, mais sur le dos de l'immense majorité de nos concitoyens, auxquels ne restera que le bonheur de mater des voitures ... qu'ils ne conduiront jamais.


Pour le coût, on devine, en filigrane, l'un des sérieux motifs qui animent à juste titre les actuels créateurs de véhicules à air comprimé.

« Bon sang mais c’est bien sûr », c’était simple comme bonjour, il suffisait d’y penser, cela va river le clou aux sceptiques. Mais de penser à quoi ?
Eh bien, voyons plus précisément.



Avec "The Guardian" ayant enquêté en Suède, cet autre pays ayant calmement investi dans les véhicules propres :


Swedish researchers claim hybrid cars that used compressed air for energy storage,
rather than batteries like the Toyota, would be cheaper.
Photograph: David Levene
Des chercheurs suédois affirment que les voitures hybrides à air comprimé utilisé pour le stockage de l'énergie, sont moins coûteuses que celles à batteries chimiques, telles que la Toyota, .

Traduction :
Les voitures 'Air hybride' seraient moins chères que les hybrides électriques, selon le site du chercheur environmentresearchweb :
le stockage d'énergie par air comprimé plutôt que dans des batteries chimiques réduirait le coût des voitures hybrides "verts", affirment des chercheurs en Suède.



Les voitures électriques et les véhicules électriques hybrides peuvent déjà utiliser l'énergie de freinage pour alimenter une génératrice qui recharge les batteries.
Toutefois, selon Per Tunestål, chercheur sur les moteurs à combustion à l'Université de Lund en Suède, les hybrides de l'air, également connus sous le vocable d'"hybrides pneumatiques", sont beaucoup moins chers à fabriquer.


«La technologie est tout à fait réaliste. J'ai été récemment contacté par un constructeur automobile en Inde, qui a voulu commencer à faire des hybrides de l'air», dit-il.


La technologie est particulièrement attrayante pour les conduites lentes et saccadées, telles qu'avec les bus du trafic urbain.


«Ces simulations montrent que les autobus pourraient réduire leur consommation de carburant de 60%​​ dans les villes», explique Sasa Trajkovic, étudiant en doctorat dans les moteurs à combustion à l'Université de Lund, qui a récemment défendu une thèse sur le sujet.


De gauche à droite :
Mr. Filippo Lopez, Dr. Cesare Stefanini, Prof. Per Tunestål, Mr. Vittorio Manente, Mr. Michael Schiffer, Mr. Yann Ravier, Prof. Ernst Obermeier
(Meeting of the VIMPA consortium at the Polo Sant'Anna Valdera
March 22, 2006)


M.Trajkovic a également calculé que 48% de l'énergie de freinage, qui sont comprimés et sauvegardés dans un petit réservoir d'air relié au moteur, pourraient être réutilisés plus tard.
Cela signifie que le degré de réutilisation pour les hybrides de l'air pourrait correspondre à celui des hybrides électriques d'aujourd'hui. Le moteur ne nécessitant aucun matériel coûteux, n'est donc pas cher à fabriquer. Il prend surtout beaucoup moins de place qu'un moteur électrique hybride. La méthode hybride fonctionne à l'essence, au gaz naturel et au diesel.


L'idée d'hybrides de l'air avait d'abord été promue chez Ford en 1990, mais l'entreprise automobile américaine avait rapidement refermé ses plans, car la technologie nécessaire manquait pour aller de l'avant dans ce projet.
Aujourd'hui, la recherche sur les hybrides de l'air est réalisée à l'ETH en Suisse, Orléans en France et à l'Université de Lund en Suède. Parmi les entreprises qui ont l'intention d'investir dans les moteurs à technologie air hybride, l'américain Scuderi. Cependant, leurs résultats n'avaient été obtenus qu'à partir de simulations, et non pas à partir d'expériences.


«C'est donc la première fois que quelqu'un a fait des expériences dans un moteur réel», explique M. Trajkovic. «Jusqu'ici, la recherche n'avait été que purement théorique. Nous, en plus, nous avons choisi des données d'usage, ce qui signifie que nous avons obtenu des résultats crédibles en termes de cycles de conduite ; par exemple des données à partir des cas réels de conduites d'autobus dans New York."


Les chercheurs de Lund espèrent que la prochaine étape sera de convertir leurs résultats de recherche provenant d'un mono-cylindre pour une solution complète, multi-cylindres. Ils seraient ainsi en mesure de faire progresser le concept d'un bond, plus proche du véhicule réel.



On peut noter que, que ce soit au Japon ou en Suède, leurs pouvoirs publics investissent dans les véhicules à air comprimé.
Eux !




Sources :

"'Air hybrid' cars would be cheaper than electric hybrids, claims researcher"
environmentresearchweb
guardian.co.uk, Wednesday 2 March 2011 12.20 GMT

http://www.guardian.co.uk/environment/2011/mar/02/air-hybrid-cars-electric-cheaper

"Keystone XL: State Department denies bias towards oil industry"
Suzanne Goldenberg, US environment correspondent
guardian.co.uk, Friday 7 October 2011 22.48 BST

http://www.guardian.co.uk/environment/2011/oct/07/keystone-pipeline-state-department-bias

Voir aussi :
"On the road with the Airpod air-powered car" (The Guardian, Thursday 14 May 2009)
http://www.guardian.co.uk/environment/2009/may/14/air-powered-car-hybrid-france
The three-wheeled Airpod city car. (2009)
Photograph: Jean Pierre Amet/BelOmbra/Corbis


"Un moteur hybride à air comprimé : simple, économique et efficace !"


Par Futura-Sciences - Mardi 08 février 2011, 10h00
http://actualite.portail.free.fr/sciences/08-02-2011/un-moteur-hybride-a-air-comprime-simple-economique-et-efficace/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire