mercredi 6 juillet 2011

Conseil général 92 : Achat des voitures électriques suspendu !



En revanche, bonne nouvelle pour les véhicules à air comprimé :
les réunions d'investisseurs pour les usines de ces voitures propres, sans Lithium, se tiennent en Juillet 2011.


L'Airpod que nous avons testée en 2010, au Luxembourg.
À la fois citadine délurée ...
... et banlieusarde décomplexée !!!
http://www.youtube.com/watch?v=Z2kKJzp7cxA

Un rendement démontré de 68% du réservoir à la roue...
... comme prévu par les annonces du concepteur !



Un ministère de bonne augure* pour les voitures propres à air comprimé :
"Outre ses avantages en termes d’empreinte écologique, le véhicule décarboné représente un marché évalué
entre 20 et 50 milliards d’euros par an à partir de 2020 en Europe
(dont 7,5 en France).
Le plan national pour le développement de cette filière prévoit la mise en circulation de 2 millions de véhicules de ce type d’ici 2020.!
"


Un petit calcul pour les investisseurs :
2020 - 2011 = 9 ans
2 Millions de véhicules / 9 ans = 222.222 véhicules / an
1 usine/site de ventes de véhicules à air comprimé = 7500 véhicules / an et par usine

Combien d'usines MDI, alors ?
222.222 véhicules / 7500 véhicules / usine = 29 usines en métropole.

Là aussi, conforme aux prévisions de MDI.

CQFD !


En revanche, lorsque le ministère de l'environnement annonce :
7,5 Milliards d'euros par an / 222.222 véhicules / an, soit 33750 euros / véhicule
on peut supposer que cette forme de lyrisme n'est pas forcément partagée par les techniciens.

En effet, combien de Français pourraient réellement se payer ce luxe ?
Combien de temps l'État français pourra-t-il tenir à raison de subventions de 5000 euros / véhicule, soit :
5000 euros / véhicule * 222.222 véhicules = 1.111.111.111 euros
Vous avez bien lu : plus d'1 Milliard d'euros qui seraient distribués chaque année aux heureux possesseurs.
Bis repetitat, en somme !
Comme pour les panneaux photovoltaïques, dont les subventions distribuées à ceux qui ont eu les moyens de les acheter ... ont été payées sur le dos de ceux qui ne les avaient pas.

Sauf qu'un investisseur réaliste admettra probablement que cet optimisme "de haut niveau" était totalement débridé de la vraie réalité, mais que le marché sera plutôt au prix des véhicules vendus à 6.000 euros, comme l'avait estimé Guy Nègre.

Car ce qui est inéluctable, comme l'avait relevé l'enquête du CSA** :
Pour faciliter les changements de pratique, des mesures concrètes sont attendues, ainsi qu’un effort accru de pédagogie.

L’abonnement unique pour les transports en commun, l’augmentation de la fréquence des transports, une meilleure articulation de ceux-ci, l’amélioration de la sécurité, mais aussi des incitations fiscales pour rouler « propre » sont cités dans les leviers considérés comme efficaces.

Pour ce qui est de la pédagogie, les Français estiment que les enseignants (66 %), la famille et les amis (37 %)puis les médias (32 %) sont les mieux placés pour accompagner les changements de pratique grâce à une communication de long terme.






Retour au gel par le CG 92 - Extrait :

Actualité >
Hauts-de-Seine
Le conseil général suspend l’achat des voitures
électriques
Roberto Cristofoli | Publié le 05.07.2011, 07h00



nanterre, hôtel du département, le 29 avril.

Le conseil général avait présenté sa voiture électrique aux couleurs du département.
La flotte devait en comprendre une cinquantaine d’ici à décembre et 350 dans quatre ans.
Un projet suspendu. (LP/F.H.)

La nouvelle est tombée hier matin en commission d’appel d’offres du conseil général des Hauts-de-Seine : l’achat et la location longue durée de voitures électriques dont le département envisageait de s’équiper dans les prochaines années est suspendu sine die.
Un coup d’arrêt à ce qui devait être un plan emblématique en faveur de la défense de l’environnement et du développement durable.

A ce jour, le département a acheté 8 voitures électriques, 6 autres sont commandées, 30 autres devraient être achetées pour se doter à terme d’un parc de 350 véhicules.

C’est en prenant connaissance de deux études, l’une de l’Utac (Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle), l’autre de l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques), qui révèlent les dangers que certaines batteries de véhicules électriques peuvent présenter, notamment en cas d’incendie, que la collectivité a fait marche arrière, au moins pour le moment.

Le préfet consulté sur le déploiement de ce projet

Le président UMP du conseil général, Patrick Devedjian, a questionné hier le préfet par courrier sur la marche à suivre :

« Je souhaiterais que vos services puissent nous dire dans les plus brefs délais et avec une précision suffisante pour être traduite en décisions concrètes les conditions dans lesquelles nous pouvons poursuivre ce déploiement dans le respect des règles de sécurité, écrit Patrick Devedjian.
Je crains qu’en l’absence d’une telle clarification, nombre de maîtres d’ouvrage prêts à s’engager dans ces mutations technologiques ne puissent le faire, la question de leur responsabilité en cas de difficulté ultérieure pouvant être mise en cause.
»

Une décision prudente pourtant aussitôt raillée par le seul conseiller général écologiste des Hauts-de-Seine :
« Une fois de plus, le président du conseil général, Patrick Devedjian, et la quasi-unanimité des élus ont agi dans la précipitation en lançant un projet mal ficelé, lâche Vincent Gazeilles (EELV). Ce sont en effet des centaines de milliers d’euros de travaux dans les parkings du conseil général qui ont été dépensés pour rien. Idem pour l’achat de véhicules dont on ne sait plus que faire à ce jour. »
Vincent Gazeilles qui rappelle au passage avoir été le seul élu à s’opposer dès le départ à cette politique de véhicules électriques.

Le Parisien
Droits de reproduction et de diffusion réservés - Copyright LE PARISIEN 2011







Pour nous joindre et obtenir des renseignements
sur le projet "Air Pur des Vosges", le mél :

AirPurDesVosges.LeBlog@gmail.com

*
http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=23280

**
"... air comprimé, une solution séduisante"
http://airpurdesvosges-leblog.blogspot.com/2011/07/air-comprime-une-solution-seduisante.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire